Retour

Fort McMurray : Desjardins Assurances prévoit verser 50 M$ à des sinistrés

L'immense feu de forêt qui fait toujours rage sur 2290 kilomètres carrés de territoire, en Alberta, a des échos jusqu'à Lévis. Desjardins Assurances générales prévoit débourser 50 millions de dollars pour indemniser environ 1000 sinistrés de Fort McMurray.

Le montant évoqué par le vice-président indemnisation chez Desjardins Assurances générales ainsi que le nombre de personnes indemnisées pourraient cependant être revus. « On va avoir un statut beaucoup plus clair [...] au moment où on pourra aller constater les dommages sur le terrain », indique Michel Martineau.

Ce dernier souligne que Desjardins Assurances générales et les autres compagnies possédées par le Mouvement Desjardins (State Farm, La Personnelle, Western Financial Group) fournissent des assurances auto, habitation ou entreprise à quelque 3000 clients dans la région de Fort McMurray.

La majorité des 1000 dossiers de réclamation ouverts jusqu'à maintenant auprès de Desjardins Assurances générales concernent les assurances habitation. Des employés de la compagnie ont été déployés en Alberta très tôt après l'éclatement du feu de forêt afin de venir en aide à leurs clients dans le besoin.

« On n'a pas attendu que les gens nous appellent. On les a tous contactés individuellement question de pouvoir connaître leur situation, les informer sur les dispositions à prendre, mais surtout sur leur protection d'assurance », dit Michel Martineau.

Les experts en sinistre et les estimateurs devront toutefois attendre environ deux semaines avant de mettre les pieds dans la zone touchée par le feu de forêt afin d'évaluer l'étendue des dégâts pour les clients de Desjardins Assurances générales.

Pas d'impact sur les primes, assure Desjardins

Michel Martineau confirme que les événements de Fort McMurray n'auront pas d'impact sur la prime d'assurances des clients de Desjardins Assurances générales, que ce soit en Alberta ou ailleurs.

« Il n'y aura pas de hausse liée aux événements de Fort McMurray pour nos clients », a-t-il répété à deux reprises.

À plus long terme, cependant, il prévient que les changements climatiques pourraient contribuer à augmenter les primes de ses assurés.

« Les changements climatiques, les événements catastrophiques pris plus globalement, s'il y a une récurrence plus forte, s'il y a une fréquence plus élevée, ce sont des choses qui peuvent venir influencer la façon d'établir les primes », dit Michel Martineau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine