Retour

François Desharnais, un peintre québécois chez les romantiques

L'artiste François Desharnais, alias Desh, signe une série de tableaux inspirés de la période romantique dans l'exposition Pluie noire qu'il présente à la bibliothèque de Charlesbourg.

Texte d'Anne-Josée Cameron

Né à Arthabaska, le peintre autodidacte François Desharnais vit à Québec et partage son temps entre la création et l'enseignement. Depuis 1984, il a eu l'occasion d'exposer ses créations au Canada, mais également à Paris, San Francisco et Las Vegas.

Cycle romantique

L'artiste fonctionne par cycle de travail. Il entame un cinquième cycle inspiré des peintres romantiques comme Caspar David Friedrich. L'exposition Pluie noire s'inscrit dans ce cycle.

Depuis quelques jours, la bibliothèque de Charlesbourg accueille une quinzaine d'oeuvres sur toile et sur papier, de divers formats. Les oeuvres présentées semblent principalement des huiles, mais on découvre en y regardant de plus près que l'artiste y ajoute du goudron. Ce mélange des matières donne ainsi vie au tableau, selon François Desharnais.

Cette exposition, Pluie noire, présente des tableaux pratiquement abstraits et d'autres figuratifs. Le tout concourt à offrir aux spectateurs un monde fantomatique et évanescent.

La vallée des avalés

Par ailleurs, les tableaux exposés à la bibliothèque s'inscrivent tous dans une série intitulée La vallée des avalés, un clin d'oeil sans doute à l'oeuvre de Réjean Ducharme récemment décédé. Cependant, le travail du peintre nous entraîne dans un univers très différent de celui du célèbre écrivain. La série du peintre est portée par un travail important sur le pigment.

Pluie noire est présentée à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement de Charlesbourg jusqu'au 1er octobre, date à laquelle l'artiste rencontrera les visiteurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine