Retour

François Marchand contre un 3e lien et en faveur d'un tramway

À quelques heures du premier débat dans le cadre de la course à la direction de Démocratie Québec, le candidat François Marchand présente sa plateforme en matière de transports. Il se positionne contre la construction d'un 3e lien entre les deux rives et avance qu'un tramway serait préférable au Service rapide par bus (SRB) annoncé par l'administration Labeaume.

L'avocat de carrière est convaincu que la construction d'un 3e lien entre Québec et Lévis ne ferait qu'encourager l'étalement urbain et empirer les problèmes de congestion routière à moyen terme.

François Marchand favorise plutôt le transport en commun efficace, le covoiturage et les transports actifs. 

« À mon avis, Québec mérite mieux qu'un SRB parce que le tramway électrique est un mode beaucoup plus attrayant. Vous irez voir ce qui se fait à Ottawa avec le train de la Confédération, c'est extraordinaire ce qu'ils font là », fait valoir le candidat.

Il est aussi d'avis que le tracé proposé est inadéquat et devrait passer dans le secteur de la colline Parlementaire plutôt que sur le boulevard Charest.

Dans sa plateforme en matière de transport, le candidat avance une série de mesures à court terme qu'il qualifie d'efficaces et bon marché.

Sa principale proposition consiste à fournir un laissez-passer universel à faible coût aux étudiants pour favoriser le transport en commun.

François Marchand suggère de conclure des ententes avec l'Université Laval et les cégeps de Québec pour offrir le transport en commun aux étudiants à prix modique pour la durée d'une session scolaire.

Selon lui, la hausse d'achalandage permettrait de réaliser cette promesse à un coût minime pour le Réseau de transport de la capitale, tout ayant un effet sur la congestion routière.

« Ça m'apparaît une mesure facile, peu coûteuse et efficace à très court terme », insiste l'ancien conseiller municipal dans l'administration de Jean Pelletier.

François Marchand suggère aussi dans son programme d'accélérer le développement du réseau cyclable, de favoriser le covoiturage à l'aide d'un site web et de créer un centre de gestion de la mobilité urbaine pour mieux gérer les heures de pointe.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?