De nombreuses manifestations et actions de perturbation ont mobilisé plus de 1000 policiers à Québec, durant le Sommet du G7. Importante présence policière, drapeaux incendiés et actions de perturbation. Voici les meilleures clichées de nos photographes.

Première manifestation jeudi à Québec

Des centaines de personnes ont marché dans les rues de Québec, jeudi soir, escortées par un important déploiement de policiers antiémeute. Cette première manifestation en marge du Sommet du G7 s'est déroulée sans incident majeur.

Selon le bilan officiel du Groupe intégré de la sécurité (GIS), trois personnes ont été arrêtées lors de cette manifestation.

La marche s’est tenue tout au long sous haute surveillance policière. L’escouade antiémeute accompagnait pas à pas les manifestants.

Des manifestants ont allumé des feux d’artifice et se sont assis dans la rue.

Deuxième manifestation vendredi à Québec

Vendredi, des policiers ont pourchassé des manifestants qui se promenaient dans les rues de la capitale sans donner leur itinéraire.

Le nombre de policiers semblait surpasser la centaine de manifestants présents.

Troisième manifestation samedi à Québec

Quelques centaines de manifestants ont participé, samedi après-midi, à une marche anti-G7 organisée par la Coalition pour un Forum alternatif au G7.

Les autorités ont indiqué que le tout s'est déroulé de façon pacifique.

Au total, 13 personnes ont été arrêtées depuis jeudi, ont indiqué les autorités, qui dressent un bilan positif des mesures de sécurité mises en place durant le sommet

Manifestation samedi à La Malbaie

Les manifestants étaient peu nombreux dans la zone de libre expression à La Malbaie samedi. Une dizaine de membres du groupe de droite Québec libre en action se sont présentés pour manifester.

Une centaine de Vietnamiens ont manifesté pour dénoncer les actions du gouvernement communiste vietnamien en matière d'environnement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine