Retour

Gaz de schiste : des environnementalistes gaspésiens à Lotbinière

Inquiets du développement de l'industrie gazière, des citoyens de Lotbinière font équipe avec un groupe gaspésien pour bloquer d'éventuels projets d'exploration et d'exploitation dans leur secteur.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

Le groupe gaspésien Environnement Vert Plus sera à Lotbinière lundi soir pour discuter des enjeux reliés aux projets d’exploration en cours près de Gaspé par les entreprises Junex et Pieridea.

Le porte-parole du groupe, Pascal Bergeron, souhaite notamment mobiliser la population contre Énergir qui pourrait étendre son réseau de distribution de gaz naturel en Chaudière-Appalaches. Il croit que les citoyens de Lotbinière peuvent jouer un rôle important dans la lutte contre les énergies fossiles.

« On veut amener les gens à voir près de chez eux c’est quoi les [actions] qui peuvent être prises pour agir en solidarité avec ce que nous, on vit en Gaspésie », explique-t-il.

Partenaire de l’événement, le Comité vigilance Hydrocarbure de la MRC de Lotbinière affirme vouloir être solidaire avec la Gaspésie.

« Parce que ça représente la porte d’entrée pour tous les projets qui sont en cours au Québec. Notre région est la prochaine qui est visée par les projets d’exploitation de gaz de schiste », avance la porte-parole Irène Dupuis.

Mme Dupuis rappelle que l’entreprise Questerre Energy procède de nombreux titres miniers en Chaudière-Appalaches, dont dans Lotbinière.

« Ils ont fait deux collectes de fonds à l'international pour des projets dans Lotbinière. Il y a tous les projets de gazoduc qui sont en train de se mettre en place avec le Fonds vert. Ils veulent faire des prolongations du réseau de gaz naturel avec Énergir », s’inquiète-t-elle.

Environnement Vert Plus tiendra d'autres rencontres du genre au cours des prochains jours. Le groupe se rendra dans différentes régions du Québec, dont Victoriaville, Sherbrooke et Montréal.

Plus d'articles