Retour

Gilles Lehouillier aura un adversaire dans la course à la mairie de Lévis

Gilles Lehouillier a finalement un adversaire pour la course à la mairie de Lévis. L'ancien candidat de Renouveau Lévis, André Voyer, brigue le poste de maire comme candidat indépendant.

Un texte de Marc-Antoine Lavoie

André Voyer avait participé en mars dernier à la course à la direction de Renouveau Lévis, mais les membres du parti ont opté pour Éric Lambert.

Le chef de Renouveau Lévis a toutefois annoncé qu’il ne voulait plus affronter le maire sortant. Éric Lambert tentera plutôt de se faire élire comme conseiller municipal dans le district de Villieu.

Cette décision a surpris André Voyer, qui estime qu’il est important que les décisions de l’équipe de Gilles Lehouillier soient débattues.

« Je connais assez M. Lehouillier pour savoir qu'en 2013, il souhaitait un débat d'idées. C'est ce que je veux présenter aussi », affirme le candidat à la mairie.

André Voyer déposera officiellement sa candidature au Directeur général des élections mercredi en cours de journée.

Le candidat à la mairie souhaite accorder plus de place aux citoyens dans les prises de décisions de l’appareil municipal.

« Nous avons un intérêt commun, à échanger davantage et à se rencontrer davantage. La base du principe démocratique que je veux proposer s'appelle le conseil des voisins », explique-t-il.

André Voyer veut entourer chacun des 15 conseillers municipaux d’un groupe d’une vingtaine de citoyens qui détermineront les actions prioritaires que la Ville devrait entreprendre. Celles-ci seront ensuite acheminées au conseil municipal.

SRB

André Voyer critique notamment la décision de Gilles Lehouillier d’abandonner le projet de Service rapide par bus (SRB).

« Je crois que les gens vont utiliser le transport en commun si, et seulement si, c'est plus avantageux de le faire. La Ville de Lévis doit proposer des parcours qui sont adaptés aux besoins des citoyens. »

Le projet de SRB aurait, selon lui, permis de réduire l’étalement urbain, qui contribue à engorger de plus en plus les routes.

André Voyer est conscient que son adversaire est de taille. L’équipe de Gilles Lehouillier a des représentants pour chacun des 15 sièges de conseiller. Renouveau Lévis présente quant à lui quatre candidats.

M. Voyer refuse cependant de parler d’une bataille perdue d’avance.

« Il y a une possibilité et si je m'engage en politique municipale c'est pour faire avancer cette probabilité-là, faire avancer la démocratie », affirme-t-il.

Le candidat a jusqu’au 5 novembre pour vendre son projet politique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine