Retour

Glissades d’eau extrêmes au Centre Acrobatx de Lac-Beauport

Le Centre Acrobatx de Lac-Beauport se transforme en glissades d'eau extrêmes pour les amateurs de sensations fortes. Les rampes habituellement réservées aux adeptes de ski acrobatique ou de planche à neige sont ouvertes au grand public, le temps de quelques week-ends.

Les mordus d’adrénaline peuvent s’élancer sur la structure d’une quarantaine de mètres de longueur et près de 14 mètres de haut.

Le projet, une première au pays, est l’idée des promoteurs Nicolas Hallet et Francis Fortier, de l’agence Puzzle, qui organise notamment le Salon de jeu et du jouet de Québec. Ils se sont inspirés d’événements semblables organisés ailleurs dans le monde.

« Le tout est parti d’un concept qui existe déjà aux États-Unis et en Asie. On a eu l’idée après plusieurs visionnements vidéo de trouver un endroit et le Centre Acrobatx possède des infrastructures qui sont uniques », explique Francis Fortier.

Trois tremplins sont ouverts à la glissade. Pour accélérer la descente, ils sont recouverts d’une toile qu’on enduit de savon à vaisselle. L’expérience, déconseillée aux personnes souffrant de problèmes de santé et aux femmes enceintes, est sécuritaire, assurent les organisateurs.

« C’est accessible à tout le monde. Il faut oser se lancer au-dessus parce que c’est assez impressionnant. La descente est assez raide, on prend beaucoup de vitesse, mais c’est accessible. À la fin, il y a une piscine qui est conçue pour amortir le choc avec un système de bulles qui diminue l’impact sur l’eau », explique M. Fortier.

Des coussins ont été ajoutés sur les bordures des rampes pour éviter de basculer en bas.

L’événement, baptisé Slide X, a été lancé samedi et dimanche derniers. « Ça a bien été malgré la température qui n’a pas été de notre côté », souligne Francis Fortier, affirmant que tous les participants ont « tripé ».

La direction du Centre Acrobatx n'a pas hésité à embarquer dans l'aventure. « On veut que le centre soit visible. On veut que le plus de gens possible profitent des installations. L'année dernière, le Cirque du Soleil est venu faire des essais pour un parc aquatique qu'il va faire au Mexique, ça nous a convaincus », affirme le coordonnateur du Centre, Jonathan Martin.

L’événement sera de retour les fins de semaine du 12 et 13 août et durant le long week-end de la fête du Travail, du 2 au 4 septembre.

Les glissades sont accessibles aux personnes de 14 ans et plus pour un coût de 25 dollars.

Plus d'articles

Commentaires