Retour

Greffée des poumons, Julie Gagnon est décédée

Julie Gagnon, cette jeune femme de Québec qui avait subi une greffe des poumons, est décédée au cours des dernières heures. Sa famille a confirmé la triste nouvelle vendredi.

Un texte de Louis Gagné

Julie Gagnon avait été admise à l’hôpital quelques jours avant Noël. Le 21 décembre, elle avait publié un message sur sa page Facebook racontant que son état de santé s’était « détérioré considérablement, comme avant ma greffe ».

« Voilà 10 jours que je suis à l'hôpital et les médecins arrivent à peine à comprendre ce qui s'est passé, avait écrit la jeune femme. Leur hypothèse est que j'aurais attrapé une pneumonie sévère qui a causé un rejet aigu dans mes poumons. »

Elle affirmait avoir passé plusieurs tests qui n’avaient permis de détecter aucun virus, bactérie ou signe de rejet.

Un second souffle

En attente d’une greffe des poumons depuis quatre ans, la jeune femme atteinte de fibrose kystique avait été opérée avec succès en juin 2015 après qu’un donneur compatible ait été trouvé.

La greffe lui avait littéralement permis de bénéficier d’un second souffle. Quelques mois après l’opération, ses nouveaux poumons avaient déjà atteint 75 % de leur capacité.

Alors que la maladie l’empêchait de travailler depuis de nombreuses années, elle s’était trouvé un emploi de serveuse dans un restaurant de Québec. Elle était également DJ au cabaret Le Drague.

Des collègues sous le choc

Le directeur artistique de l'établissement, Jean-Vincent D'Hennezel, était bouleversé d’apprendre le décès de sa collègue.

 Je suis sous le choc, comme je le pense tous ses amis et tous ses collègues d’apprendre effectivement que finalement la maladie aura eu le dessus sur la greffe et sur tous les espoirs qu’on mettait là-dedans », a-t-il confié.

M. D’Hennezel a vanté l’énergie et la passion qui animaient Julie Gagnon. « Je pense que c’est ce qui la décrivait le plus, l’énergie et la passion pour ce qu’elle faisait, pour son métier, pour la musique, a-t-il dit. C’était vraiment l’énergie, c’était une boule d’énergie. »

La jeune femme se trouvait en pleine forme encore récemment. En septembre dernier, elle avait participé à l’événement Inspirez…respirez, une séance de cardio vélo organisée au profit de la Fondation des greffés pulmonaires du Québec 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine