Retour

Grève générale illimitée à l'hôtel Classique

Une soixantaine d'employés de l'hôtel Classique, situé sur le boulevard Laurier, sont en grève illimitée depuis mercredi midi. Ils ont adopté cette résolution après que leur employeur leur a annoncé, mardi, qu'il transférait les services de buanderie et d'entretien des chambres à un sous-contractant.

Les syndiqués de l'hôtel Classique étaient réunis en assemblée générale mercredi matin. Ils ont voté à l'unanimité pour le déclenchement d'une grève générale illimitée.

Une dizaine de syndiqués disent avoir été rencontrés mardi par l'employeur qui souhaitait leur annoncer que leurs tâches seraient confiées à une entreprise de services.

La présidente du conseil central de Québec de la CSN, Ann Gingras, y voit une tactique de l'employeur « pour contourner la loi anti-briseurs de grève » puisque le syndicat détenait depuis vendredi un mandat de grève de cinq jours. La CSN ajoute que son service juridique étudie la situation.

« C'est comme par hasard, les deux services qui sont transférés à une espèce de compagnie qui a été formée quelques jours après que les employés ont choisi de se donner une banque de cinq jours de grève », dénonce Ann Gingras.

La prochaine rencontre de négociation était prévue le 3 octobre. Cette date pourrait être devancée compte tenu de la grève illimitée qui vient d'être déclenchée.

Grève d'un jour au Hilton

Les employés syndiqués du Hilton à Québec ont quant à eux débrayé pour 24 heures mercredi matin. Le syndicat a en main un mandat de grève de cinq jours depuis vendredi.

Les travailleurs en grève sont des réceptionnistes, des portiers, des chasseurs et des employés de restauration. Les syndiqués réclament de meilleurs salaires dans les négociations en cours pour le renouvellement de leur contrat de travail. Il s'agit de demandes communes avec les employés des autres hôtels de la région qui sont en négociation.

En rencontre vendredi, le syndicat indique que les employés du Hilton ont manifesté des inquiétudes au sujet de la surcharge de travail à laquelle ils font face. Une séance de négociation est prévue jeudi.

Les syndiqués des hôtels Hilton, Pur, Delta et Classique quatre hôtels ont participé à une grève de 24 h le 9 septembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine