Retour

Guerre de pancartes nouveau genre dans Louis-Saint-Laurent

Le Bloc québécois a trouvé une façon plutôt inhabituelle de se démarquer dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent en affichant des publicités aux couleurs de ses adversaires.

C'est le candidat du Bloc dans la circonscription Louis-Saint-Laurent, Ronald Sirard, qui a eu cette idée. Il a ajouté avec son équipe de petits écriteaux sous les pancartes de ses adversaires avec la mention « partisan de la dépendance du Québec ».

Bien que ces affiches aient les couleurs de ses adversaires conservateurs et néo-démocrates, on peut y lire en petits caractères que ces publicités sont payées et autorisées par l'agent de Ronald Sirard.

Les pancartes du candidat libéral de la circonscription n'ont pas été visées par la stratégie.

Ronald Sirard n'a pas répondu aux demandes d'entrevues sur le sujet. Il s'est contenté de ce commentaire sur Twitter.

Vives réactions des adversaires

Dans le camp conservateur, le candidat Gérard Deltell digère mal la stratégie du Bloc. « Il me semble qu'en politique on s'affiche clairement. On n'a pas peur de son nom, on n'a pas peur de son visage. C'est pour ça les pancartes électorales. Eux, leur fierté, c'est un contre slogan! »

Pour le néo-démocrate Daniel Caron, cette initiative risque de semer la confusion chez les électeurs. « C'est un peu désolant qu'on utilise la même facture. Ça crée de la confusion pour les électeurs qui voient ce genre d'affiches », souligne le candidat.

Plus d'articles

Commentaires