L'aéroport international Jean-Lesage augmentera sensiblement ses tarifs à compter de janvier 2016. La direction de l'aéroport estime toutefois que les compagnies aériennes ont les moyens de ne pas refiler la facture aux passagers.

Chaque année, l'aéroport augmente les coûts demandés aux compagnies aériennes pour chaque passager ainsi que les coûts d'utilisation du terminal. En 2016, les frais de sécurité ainsi que les frais d'amélioration aéroportuaire seront ceux qui subiront les plus grandes augmentations.

Le directeur des communications pour l'aéroport, Mathieu Claise, estime que les transporteurs aériens pourraient très bien absorber la hausse sans augmenter le prix des billets. « Il y a eu une baisse substantielle du prix du baril de pétrole cette année, puis il n'y a pas eu d'impact sur le prix du billet. Les compagnies ont une marge de manoeuvre assez importante », dit-il.

Mathieu Claise explique que la hausse des frais d'amélioration aéroportuaire est causée par les « les nouvelles infrastructures » développées à l'aéroport Jean-Lesage. « Si aujourd'hui on a un aéroport à la fine pointe de la technologie, c'est effectivement grâce à cette augmentation de coûts », souligne-t-il.

Relativement à l'augmentation des frais de sûreté aéroportuaire, Mathieu Claise explique que l'aéroport doit se conformer à de nouvelles normes imposées par l'Agence canadienne de sécurité de transport aérien, l'agence responsable de la sécurité dans les aéroports du pays.

Les utilisateurs du stationnement verront aussi les tarifs augmenter dès janvier prochain. Le tarif hebdomadaire pour un stationnement extérieur passera de 87,50 $ à 90 $. Le coût pour un stationnement intérieur, quant à lui, sera de 138 $ au lieu de 135 $.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine