Retour

Hausses de taxes : les commerçants rencontreront le maire Labeaume

Le maire de Québec consent à rencontrer prochainement les commerçants pour discuter de l'augmentation de leurs taxes qui, selon certains, menace la survie de leur entreprise.

Des propriétaires d'immeubles et de restaurants des quartiers centraux, rue Saint-Jean, Grande Allée et 3e Avenue par exemple, déplorent leurs fortes augmentations de taxes dans les dernières années.

Élie Dédes, propriétaire d'un immeuble de la rue Saint-Jean, dit avoir vu son avis d'imposition augmenter de 64 % depuis 2012. Il n'a rien contre le fait de payer des taxes, mais souhaiterait avoir plus de liberté en tant qu'homme d'affaires.

« Pourquoi ne pas laisser les gens d'immeubles, dont je fais partie, pouvoir louer de façon courte, donc Airbnb ou autre, de façon à rentabiliser un peu plus nos immeubles? Aujourd'hui, aller louer en plein milieu de la rue Saint-Jean un 3 et demi 500 $, chauffé, éclairé, les taxes, je peux vous assurer qu'on n'arrive pas à balancer. »

Des gens d'affaires préoccupés

Alain Aubut, président de la Chambre de commerce de Québec, partage les préoccupations de ses membres, mais apporte certaines nuances.

« Lorsque les taxes augmentent ou les impôts augmentent, ça donne moins de marge de manoeuvre au niveau des entreprises et des commerçants. C'est toujours préoccupant de considérer ces facteurs au niveau du développement économique. D'autre part, la région de Québec est encore très concurrentielle par rapport à d'autres grandes villes », dit-il.

Le maire de Québec comprend les inquiétudes des commerçants et tentera de trouver des solutions avec eux. Régis Labeaume croit toutefois que l'augmentation est due à la hausse du nouveau rôle d'évaluation, qui est de juridiction provinciale.

« Je vais voir c'est quoi leur cas. L'augmentation de taxes dans le commercial, on est dans la moyenne provinciale, on n'a pas taxé rien de plus, alors je vois juste qu'il y a eu une augmentation dans leur évaluation municipale. »

La rencontre devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Plus d'articles

Commentaires