Retour

Histoire de pêche de 700 livres pour le Saint-Amour

Deux employés du restaurant Saint-Amour, à Québec, ont fait toute une prise la fin de semaine dernière : un thon rouge de 700 livres (environ 318 kilos) pêché en Gaspésie.

Le chef des cuisines, Patrick Dubé, et le maître d'hôtel, Jérôme Rioux, des passionnés de pêche, s'étaient rendus en haute mer avec des pêcheurs professionnels dans la nuit de samedi à dimanche, du côté de Chandler.

Une fois au large dans le bateau de 13 mètres, les pêcheurs n'ont patienté que quelques minutes avant que le poisson de bonne taille ne morde à l'hameçon, mais le combat pour l'amener dans le bateau a duré plus d'une heure.

« Imaginez, ramener une bête de ce poids-là, c'est des immenses moulinets à tambour et on est quatre à cinq à mouliner sur une heure pour ramener le thon au bord. [..] C'est extrêmement pesant, mais c'est à la ligne, c'est vraiment une pêche écoresponsable », mentionne Jérôme Rioux.

Le maître d'hôtel salue d'ailleurs le travail et l'expertise des pêcheurs gaspésiens qui ont permis de cibler le bassin où se trouvait le thon et de ramener la prise.

Le poisson est de surcroît d'excellente qualité, mentionne pour sa part le chef Patrick Dubé. Steak de thon, tataki, tartares seront assurément au menu du restaurant pour le prochain mois.

« On le travaille de plein de façons différentes, tout en saveurs, en respectant le produit, parce que ces thons-là, du bluefin, c'est d'une qualité extraordinaire, c'est très gras, le poisson s'est nourri de harengs et de maquereaux dans le dernier mois, ça donne vraiment un poisson de qualité supérieure. »

Les deux comparses se disent ravis de leur expérience et du contact avec les pêcheurs professionnels et fiers de pouvoir servir du thon de la Gaspésie.

Une fois le poisson dépecé, c'est 500 livres de thon rouge que le Saint-Amour commencera à mettre à son menu, dès jeudi.

Selon Patrick Dubé, le thon a été payé environ 7000 $ aux pêcheurs gaspésiens, mais peut valoir 30 000 $ sur le marché japonais.

Pour pêcher le thon rouge, les pêcheurs doivent détenir un permis de pêche commerciale. Les plus gros spécimens de thons rouges peuvent atteindre plus de 700 kilos.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine