Retour

Hommage aux cadets décédés en 1974 à Valcartier

Une cérémonie s'est déroulée sur la base de Valcartier en hommage aux six cadets morts à la suite de l'explosion d'une grenade survenue en 1974. Au lendemain du dépôt du rapport de l'ombudsman de la Défense nationale sur la tragédie, le moment de recueillement était particulièrement symbolique.

Il aura fallu 41 ans pour que les Forces canadiennes reconnaissent que les survivants et leur famille n'ont pas reçu les soins et les indemnités auxquelles elles avaient droit. Le 30 juillet 1974, l'explosion d'une grenade a tué six cadets de 14 et 15 ans, et 65 autres ont été blessés, certains grièvement, lors d'une formation sur la sécurité et les explosifs à la base de Valcartier.

Jeune cadet à l'époque, Guy Fallu était présent au moment du drame. L'homme dans la cinquantaine se réjouit aujourd'hui de constater que l'injustice du passé est enfin reconnue.

« Après 41 ans, c'est pour ça que c'est important de venir ici aujourd'hui. Pis ce qu'on espère c'est que ça ne se reproduise pas et que les gens soient pris en charge tout de suite. Moi, ce que j'espère c'est que ça serve ceux qui en ont encore besoin, même après 41 ans. »

Gilles Blanchette réclame pour sa part des excuses officielles. La déclaration du ministre de la Défense nationale, Jason Kenney, qui a dit regretter les conséquences des événements pour les victimes et leurs familles, n'est pas suffisante.

« Ça va faire une grosse différence des excuses officielles. Parce que regretter, tout le monde peut dire ça. Une excuse, ça veut tout simplement dire qu'on s'excuse de tout ce qui s'est passé, tout ce qui est arrivé. Et il y a eu beaucoup de choses qui sont arrivées ce jour-là. »

Les anciens cadets ignorent la nature de l'aide à laquelle ils auront droit et les indemnités qui seront offertes. Le ministre Jasion Kenney a promis d'adopter toutes les recommandations formulées par l'ombudsman de la Défense nationale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine