Retour

Hôtels de Québec : moins de commission aux sites de réservations en ligne

L'Association des hôteliers de la région de Québec (AHRQ) veut revoir la commission perçue par les sites de réservations sur internet. Elle souhaite diminuer les montants versés aux compagnies comme Expedia.com, et limiter leur pouvoir de vente au Québec.

Certains sites perçoivent 25 % de commission pour chaque nuitée chez les hôteliers indépendants. La présidente de l'Association, Michelle Doré, tente de rouvrir l'entente conclue en 2008 avec les sites internet qui offrent des chambres au rabais. « Les contrats qu'on avait datent de fort longtemps. On essaie de se rapprocher d'eux en 2015 », dit-elle.

Cependant, elle est bien consciente qu'elle n'a pas le même pouvoir de négocier que les grandes chaînes hôtelières. Elle compte sur la situation unique de Québec pour parvenir à s'entendre avec les sites de réservation en ligne. « L'Association des hôteliers de la région de Québec est composée à 85 % de propriétaires indépendants », souligne Michelle Doré.

Déjà, cette situation particulière a permis de diminuer les sommes versées à certaines compagnies de réservation en ligne, mais la bataille est loin d'être gagnée.

L'AHRQ souhaite récupérer les noms de domaine achetés par des sites. « Quand vous allez sur le web, vous avez l'impression que vous êtes à l'hôtel, mais vous n'êtes pas à l'hôtel », précise Mme Doré. Certaines compagnies n'hésitent pas à utiliser le site de certains hôtels pour rediriger les clients sur leurs propres sites.

Par ailleurs, l'Association des hôteliers de la région de Québec poursuit ses démarches afin de contrer l'hébergement illégal. Michelle Doré souhaite qu'une législation soit adoptée par le gouvernement afin de régler ce problème.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine