Quand Charlotte Cardin monte sur scène, le charme opère automatiquement. Sur la scène du Pigeonnier mardi soir, la chanteuse montréalaise a livré mardi soir une prestation pleine de chaleur humaine.

Une critique de Charles D’Amboise

Preuve que la popularité de la chanteuse ne cesse de croître, le parc de la Francophonie - qui peut contenir 20 000 festivaliers - affichait complet près d'une heure avant l'entrée en scène de la chanteuse. Dommage pour tous ceux qui ont dû se contenter du spectacle diffusé sur l’un des deux écrans géants installés à l’extérieur du site.

« Oh my God. C’est complètement débile! On n’a jamais eu une crowd aussi vaste », a d’abord lancé la chanteuse. « On va vous jouer plein de love songs », a-t-elle déclaré tout sourire avant d’entamer Paradise Motion.

Que ce soit en anglais (Big Boy) ou en français (Les échardes), la chanteuse, qui porte en elle une double culture, magnétise la foule avec ses envolées vocales prenantes et ses rythmes obsédants.

Vêtue de son classique t-shirt blanc et d'un jeans, Cardin a joué plusieurs nouveautés à paraître sur son prochain album, dont la jolie balade Sous les jupes, qui a tenu la foule en haleine. En entamant cette nouvelle ballade, la chanteuse à la voix éraillée a manqué de voix. « Il va y avoir certaines paroles muettes », a-t-elle avoué d’un air gamin.

Love en duo

Moment fort de la soirée : le duo avec son compagnon de tournée Aliocha, qui est monté sur la scène du Pigeonnier pour deux chansons, dont la pièce Flash in the pan, qu’il avait lui-même interprété en ouverture de la soirée.

« C’est une des plus belles chansons à mes yeux », a laissé entendre la chanteuse avant de l’interpréter avec Aliocha devant un décor de pluie d’étoiles. Décidément, la chimie opère entre ces deux-là.

Artiste de son époque, Cardin a pris le temps de prendre un selfie avec la foule, qui a créé une marée de cellulaires à la demande de la chanteuse. « La soirée est complètement folle », a-t-elle lancé.

À 23 ans, Charlotte Cardin continue de conquérir l’Europe et les États-Unis. La Montréalaise s’envole d’ailleurs demain pour l’Europe, où elle se produira en France et en Suisse. Décidément, c’est parti pour la gloire pour Charlotte Cardin!

Rock aérien d’Aliocha

Compagnon de tournée de Cardin, Aliocha a ouvert la soirée avec des mélodies folk rock planantes. Éclairé par des couleurs chaudes, le chanteur blond aux verres fumés a mis la foule dans sa poche dès les premières pièces.

« Ça fait un an et demi qu’on tourne avec cet album-là. C’est le dernier show de la tournée. C’est clairement le plus incroyable », a souligné le chanteur.

Plus d'articles