Retour

Inauguration de la nouvelle usine de traitement d'eau potable de Charny

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré mercredi la nouvelle usine de traitement d'eau potable du secteur Charny. Les nouveaux équipements permettront d'augmenter la capacité de production d'eau potable de l'usine de 60 %.

Mise en service en 1966, l’usine voit sa production quotidienne d’eau potable passer de 27 000 mètres cubes à 44 000 mètres cubes d’eau.

L’usine, qui s'approvisionne dans la rivière Chaudière, pourra désormais fournir de l’eau à quelque 13 000 unités de logement supplémentaires, soit environ 32 5000 nouveaux résidents des secteurs Charny, Saint-Étienne-de-Lauzon, Sainte-Hélène-de-Breakeyville, Saint-Nicolas et Saint Rédempteur.

L’administration Lehouillier estime que ces travaux permettront de combler les besoins de la population pour les 25 prochaines années dans ces secteurs.

Sécuriser le réseau

Ces travaux de modernisation réalisés, la Ville de Lévis procédera cet été à « l’interconnexion de son réseau » en reliant l’usine d’eau potable de Charny avec les usines Desjardins et Saint-Romuald, qui s'approvisionnent au fleuve Saint-Laurent.

« Cela fera en sorte que si un incident se produit sur la rivière Chaudière, on pourra automatiquement amener de l’eau des autres usines », explique le maire Lehouillier.

Ça sécurise notre réseau parce qu’avec l’incident de Lac-Mégantic, il s’en est fallu de peu pour que ça vire à la catastrophe ici.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Le coût des travaux de modernisation de l’usine de Charny est évalué à 8,5 millions de dollars.

Plus d'articles