Retour

Incendie dans Montcalm : un acte criminel n'est pas écarté

L'hypothèse d'un geste volontaire est envisagée pour expliquer l'incendie qui a ravagé l'édifice abritant le bar Quartier de Lune dans le quartier Montclam, hier matin. Une soixantaine de pompiers ont combattu le brasier qui a fait des dommages évalués à plus d'un million de dollars.

Les premiers constats dans l'enquête ont incité le Service de protection contre les incendies de la Ville de Québec (SPCIQ) à confier le dossier à la police de Québec.

« Il y a une possibilité que ce soit d'origine criminelle. On ne peut pas encore exclure aucune possibilité. Nos enquêteurs du service de police vont travailler sur le dossier pour déterminer les causes de l'incendie », explique la porte-parole de la police de Québec, Mélissa Cliche.

Les pompiers ont mis près de six heures à maîtriser le brasier qui a pris naissance dans le bar Le Quartier de Lune. Le restaurant Fleur D'Asie situé au rez-de-chaussée de l'édifice a aussi été lourdement endommagé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine