Retour

Incinérateur : le Conseil de quartier de Maizerets s’inquiète des émissions polluantes

Le Conseil de quartier de Maizerets se dit préoccupé par la qualité de l'air que respirent les citoyens du secteur entourant l'incinérateur après que des résultats de tests démontrent que la norme pour la concentration de mercure a été dépassée en juin et en septembre.

Selon les tests effectués par la Ville de Québec, les émanations de mercure ont atteint en septembre la valeur maximale de 59 microgrammes par mètre cube, soit plus de deux fois la limite permise. Des dépassements ont aussi été enregistrés en juin pour le mercure, les dioxines et les furanes.

La situation soulève des interrogations, commente Yvan Ouellet, responsable du dossier de l'incinérateur au Conseil de quartier de Maizerets.

« Il y a des questions auxquelles on aimerait bien avoir des réponses. S’il n’y a pas de dépassements entre juin et septembre, tout est revenu à la normale entre les deux tests, mais si entre les deux tests, le mercure dépassait également, ça devient encore plus inquiétant. »

De nouveaux tests réalisés en octobre ont démontré que la situation était revenue à la normale. Mais le Conseil de quartier rappelle qu’un épisode de concentration élevée de mercure avait aussi été enregistré en octobre 2013.

Yvan Ouellet déplore que la situation ne semble pas s’améliorer dans le temps, malgré des investissements pour moderniser les installations.

« On modernise, mais en parallèle, il y a des paramètres qui ne s’améliorent pas! »

L'équipement date de 1974. Le Conseil de quartier entend s’adresser à la Ville de Québec en février afin qu’elle fasse connaître « les vraies solutions » pour limiter les émissions polluantes de façon durable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine