Retour

Incursion en images dans le 59e tournoi pee-wee de Québec

Pour une 59e année, les meilleurs joueurs de hockey pee-wee au monde débarquent à Québec. Le tournoi bat son plein au Centre Vidéotron depuis mercredi matin.

Un texte de Jean-Philippe Martin

André Tremblay est le photographe officiel du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec (TIHPQ). En plus d'immortaliser le passage de chacune des équipes inscrites au tournoi, il photographiera individuellement les quelque 2000 joueurs participants.

En tout, 120 équipes se disputeront les grands honneurs dans l'une ou l'autre des cinq classes au programme. Pas moins de 50 nouvelles formations sont inscrites cette année. La popularité du tournoi est si grande que les organisateurs ont dû refuser les demandes de participation de 180 équipes cette année.

Dans le passé, le tournoi de la seconde chance était présenté à l'Arpidrome, dans le quartier Charlesbourg.

Pour la première fois cette année, les équipes qui perdront leur premier match disputeront leur deuxième partie au Pavillon de la Jeunesse, situé à quelques pas du Centre Vidéotron.

Ce changement permettra à l'organisation de centraliser ses activités et facilitera la vie aux spectateurs qui voudront assister à des matchs dans deux arénas différents.

En 2017, 210 000 spectateurs ont franchi les tourniquets du THIPQ. Selon une étude, le tournoi génère des retombées économiques de près de 10 millions de dollars pour la région de Québec.

Le mini-hockey fait partie de l'ADN du tournoi pee-wee de Québec.

Pendant que les matchs se déroulent sur la glace, les couloirs du Centre Vidéotron s'animent grâce aux fervents de mini-hockey, jeunes et moins jeunes.

D'ailleurs, autre nouveauté en 2018, une partie de mini-hockey sera disputée sur une surface spéciale installée sur la glace du Centre Vidéotron, samedi 17 février.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine