Retour

Inondations à Beauceville : la situation se résorbe

La situation se résorbe à Beauceville et niveau de la rivière Chaudière est revenu sous le seuil d'inondation moyenne. En soirée vendredi, les principales artères du centre-ville devaient être rouvertes à la circulation.

Environ 200 résidents ont été évacués dans la nuit de jeudi à vendredi après une crue soudaine. Un embâcle de 7 km s'est formé dans le secteur du centre-ville. Près de la moitié des sinistrés ont pu regagner leur résidence pour la nuit.

Une cinquantaine de résidences et de commerces ont été inondés. Plusieurs artères principales, dont l'avenue Lambert et le boulevard Renault, étaient impraticables.

Avec la pluie des derniers jours, le niveau de la Chaudière a grimpé de 5 mètres en moins de 12 heures.

Intervention sur la rivière

La municipalité a renoncé à excaver la glace le long de la rivière Chaudière pour tenter de débloquer l'embâcle présent sur 7 km. Selon Brian Morse, professeur au département de génie des eaux à l'Université Laval, une telle opération n'aurait que repoussé le problème vers les villes voisines.

Les autorités ont dû attendre que l'eau se retire pour dégager la chaussée. « Une fois que l'eau va avoir regagné la rivière, on va pouvoir dégager les routes des glaces et remettre la circulation accessible », a précisé le directeur général de Beauceville et coordonnateur des mesures d'urgence, Félix Nunez.

La situation, qui survient en hiver, complique les interventions. « La problématique, c'est que la rivière non seulement est sortie de son lit, mais a formé de la glace. Donc, nos rues principales sont actuellement en glace et le pain de glace reste dans la ville. Il ne se dégage pas contrairement lorsque ça se fait dans une période plus printanière où on a la possibilité d'avoir de l'eau qui va faire décoller la glace », a ajouté M. Nunez.

Mesures d'urgence

La Ville a ouvert son Centre de coordination et le Centre des loisirs de Beauceville pour accueillir les sinistrés touchés par les inondations. Trois personnes seulement ont été prises en charge par la Croix-Rouge. La plupart des sinistrés ont pu trouver refuge chez des proches.

Les autorités demandent aux citoyens de se tenir au courant et de suivre les consignes de la municipalité.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, ira à Beauceville, samedi, pour constater les dégâts.

Les résidents peuvent contacter le centre de coordination 24 heures sur 24 au 418 774-9137 pour obtenir de l'aide et des informations.

Beaucoup d'eau dans les sous-sols

Plusieurs résidents ont été surpris par la vitesse avec laquelle la rivière est sortie de son lit. Karine Dubé s'est fait réveiller au milieu de la nuit. « J'ai à peu près 5, 6 pieds d'eau dans la cave, la pompe ne fournit pas. Au niveau du sous-sol, il y a un congélateur qui flotte, une laveuse-sécheuse qui en a à la moitié, tout flotte, les livres », a témoigné la résidente.

La Ville a déjà déposé une demande auprès du ministère de la Sécurité publique concernant l'aide financière qui pourrait s'offrir aux citoyens sinistrés. Une rencontre d'information sera organisée sous peu.

Plusieurs commerces et les écoles de Beauceville étaient fermés pour la journée.

Pour lire nos journalistes sur vos appareils mobiles, cliquez ici.

 

Plus d'articles