Retour

Inondations : l'heure est au nettoyage à Sainte-Marie

Les résidents de Sainte-Marie en Beauce peuvent souffler un peu. La rivière Chaudière est retournée dans son lit, la grande majorité des rues sont maintenant dégagées. Les citoyens amorcent l'étape cruciale du nettoyage.

Un texte de Camille Simard

« Il va falloir nettoyer le plancher à la grandeur, mettre de l'eau de javel partout et stériliser ça un peu. Il va falloir que je fasse venir de la gravelle pour boucher les trous », affirme Marcel Lortie.

L'homme a passé les 92 dernières heures debout à veiller au grain. « Je suis seul, je dois passer mes nuits debout à m'occuper de mes pompes, c'est long », lance-t-il dans un souffle.

Ce résident habite Sainte-Marie depuis 52 ans, mais il a connu pire comme inondations.

Il se souvient d'un épisode particulier en 1990. L'équivalent de 6 pieds d'eau (183 cm) s'était accumulé dans son garage.

« Mes pompes à essence se sont fait arracher par les glaces, j'ai complètement perdu mon commerce, tout l'équipement était passé à l'eau », se souvient-il.

Le citoyen avait tout prévu à l'avance cette année. Il a retiré l'équipement pour éviter « qu'il passe à l'eau ».

Rencontre prévue jeudi soir

Le niveau de la rivière Chaudière est passé de 146 à 144 mètres dans les dernières heures.

La municipalité s'affaire maintenant à nettoyer les rues et constate l'étendue des dégâts. Quatre conteneurs sont mis à la disposition des citoyens pour qu'ils puissent disposer de leurs biens.

Pour l’instant, le maire Gaétan Vachon n'est pas en mesure d'évaluer les dommages.

« On a des balais qui vont faire le tour de la ville, on va commencer par les artères principales, on va récupérer toute la boue accumulée au centre-ville présentement. »

Une rencontre est prévue jeudii soir avec la sécurité publique au centre communautaire Caztel, afin de faire le point avec les sinistrés.

Fin des opérations à Saint-Étienne-de-Lauzon

Du côté de Lévis, la ville a terminé l'inspection des résidences touchées par les inondations.

Les résidents ont été autorisés à réintégrer leurs résidences mardi en soirée.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Plus d'articles