Retour

Inondations majeures à Sainte-Marie : près de 400 résidences touchées

Des centaines de résidences et commerces sont enclavés par l'eau au centre-ville de Sainte-Marie, en Beauce. Les autorités ne sont pas au bout de leur peine, car la rivière Chaudière pourrait atteindre son niveau le plus élevé au cours des prochaines heures.

Environ 400 résidences et commerces étaient entourés d'eau, lundi en début de soirée.

Les autorités prévoient que la rivière Chaudière va atteindre son niveau le plus élevé entre 18 h et 19 h lundi soir.

« Ce matin, on est vraiment en état d’urgence. On vient de faire une rencontre pour faire le constat et on s’attend pour Sainte-Marie à revenir aussi haut que vendredi », a dit le maire de Sainte-Marie, Gaétan Vachon, tôt lundi.

Les autorités se sont préparées au pire.

« Les écoles sont fermées, des usines doivent changer des horaires, il y en a qui vont rentrer par autobus, on est aux aguets pour aider la population », dit le maire de Sainte-Marie.

La Ville a demandé aux citoyens de s’assurer que leurs pompes sont en fonction pour retirer l’eau des sous-sols. Les automobilistes sont aussi invités à éviter le centre-ville autant que possible.

Jusqu’à 52 mm de pluie sont tombés au cours des dernières heures en Beauce.

La capacité du sol à absorber cette eau est limitée, souligne Pierre Corbin, directeur des opérations à Hydro Météo.

« Comme les bassins versants sont saturés depuis la fonte de la neige et la précipitation de la semaine dernière, il y a une très forte réaction, je dirais même agressive des cours d’eau en Beauce, les niveaux vont retourner et même dépasser les niveaux de la semaine dernière. »

Vallée-Jonction sous surveillance

Le niveau de la rivière Chaudière est aussi sous surveillance à Vallée-Jonction. Le coordonnateur des mesures d’urgence, Denis Lessard, s’attend à des fermetures de route.

« Ce qui est le plus critique, c’est la route 112, donc si l’eau sort des rues et monte sur la 112, on va être obligés de bloquer la circulation. Aussi, c’est la vitesse à laquelle l’eau monte. On parle dans les dernières heures d’un demi-mètre, donc c’est assez rapide. »

Le coordonnateur souligne qu’il faudra éviter de circuler sur cette route principale à Vallée-Jonction, surtout à haute vitesse, pour ne pas créer des vagues qui iraient se répercuter sur les résidences.

La Sécurité civile demande aux citoyens de rester vigilants et de respecter les consignes de sécurité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine