Retour

Inquiétude chez les cols bleus retraités de la Ville de Québec

Les cols bleus retraités de la Ville de Québec s'inquiètent que la Ville suspende l'indexation automatique de leur régime de retraite.

La loi 15 laisse le choix à la Ville de suspendre ou non l'indexation qu'elle a promise à ses retraités.

Une rencontre vendredi entre les deux parties a soulevé le mécontentement chez les cols bleus retraités. Ceux-ci ont rappelé que la Ville et les employés ont jadis fait un choix collectif de « protéger leur pouvoir d’achat à la retraite et que celui-ci doit être respecté aujourd’hui ».

« C’est vraiment de bafouer les contrats de travail qui sont présentement en vigueur. Ça n’augure pas bien avec pour les prochaines négociations », soutient le conseiller syndical du Syndicat canadien de la fonction publique, Dominic Morin.

« La Ville s’apprête à bafouer ce contrat de travail alors que la loi 15 ne l’oblige pas à le faire », rappelle Daniel Simard, président des employés manuels de la Ville de Québec.

Plusieurs villes du Québec ont décidé de continuer d'indexer le régime de retraite de leurs employés retraités, dont la Ville de Gatineau.

Si elle entre en vigueur, quelque 300 cols bleus retraités seraient affectés par cette mesure de la Ville de Québec.

Plus d'articles

Commentaires