Retour

Inspection à la garderie du pasteur baptiste qui fait l'objet d'une enquête

Le ministère de la Famille a dépêché un inspecteur à la garderie tenue par le pasteur de l'église baptiste évangélique de Québec-Est, qui fait l'objet d'une enquête policière. L'homme visé par des allégations de séquestration et mauvais traitement à l'égard de jeunes garçons au sous-sol de sa résidence exploite aussi une garderie dans la même maison.

La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a affirmé ce matin qu'une inspection de la garderie serait menée aujourd'hui.

« Un enquêteur va aller à l'adresse et faire en sorte que les parents seront informés de comment ça se passe et ce qu'il faut faire parce que de notre côté, il ne faut pas laisser aucun lest par rapport à l'aspect sain et sécuritaire des enfants dans la garderie. »

Francine Charbonneau souligne qu'il s'agit d'une garderie illégale pour laquelle aucun permis n'a été délivré.

« C'est une garderie qui n'est pas reconnue, pas légale au sein des adresses qu'on a au service du ministère de la Famille. Il n'y a jamais eu de plainte malheureusement qui a été faite à cet endroit, donc on ne pouvait pas savoir qu'il y avait là une garderie illégale », dit-elle.

Mme Charbonneau demande aux parents d'être vigilants lorsqu'ils laissent leurs enfants dans des garderies qui ne sont pas reconnues par le ministère.

Selon la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance, les personnes qui souhaitent offrir des services de garde à plus de six enfants doivent être titulaires d'un permis ou être reconnues par un bureau coordonnateur de la garde en milieu familial.

L'enquête se poursuit par ailleurs concernant le pasteur qui aurait sévi à l'endroit d'au moins sept adolescents. Les jeunes garçons auraient été confinés dans un sous-sol, victimes de violences physiques et psychologiques.

Aucune accusation n'a encore été portée dans cette affaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine