La formation britannique Iron Maiden, véritable monstre sacré du heavy metal, est de passage à Québec ce soir à l'occasion de la tournée mondiale The Book of Souls. Une visite qui vient couronner un week-end de rêve pour les amateurs de hard rock de la capitale, encore assourdis par la déferlante de décibels offerte par Metallica, vendredi soir, sur les plaines d'Abraham.

Un texte de Louis Gagné

Il s’agit de la dix-huitième visite d’Iron Maiden à Québec. Ce sera toutefois la première fois que Steve Harris – bassiste et fondateur du groupe – et sa bande se produiront au Centre Vidéotron.

Les titres de l’album The Book of Souls seront évidemment à l’honneur, mais plusieurs compositions mythiques – dont The Number of the Beast, The Trooper, Fear of the Dark et Wasted Years – devraient résonner à l’intérieur des murs du nouvel amphithéâtre.

Pas question, donc, de jouer l’intégralité du nouvel album d’un trait avant d’égrener une poignée de classiques, comme cela avait été le cas lors du concert servant à promouvoir A Matter of Life and Death, le 9 octobre 2006, au Colisée Pepsi.

Épreuve

La dernière prestation d’Iron Maiden à Québec remonte au 8 juillet 2012. Depuis, on peut dire que le groupe revient de loin : le chanteur Bruce Dickinson a en effet souffert d’un cancer de la langue, une maladie qui a repoussé de plusieurs mois la sortie de The Book of Souls.

Après avoir été incapable de parler durant quelques semaines, le leader du sextuor britannique est parvenu à retrouver sa voix et sa prononciation. Le groupe a entamé en février 2016 sa plus longue tournée en 30 ans : 117 concerts dans 36 pays répartis sur six continents. Une tournée qui prendra fin le 22 juillet, à New York.

Québec : un incontournable, ou presque…

Le groupe phare de la New Wave of British Heavy Metal, mouvement musical associé au début des années 1980, entretient une relation particulière avec Québec depuis maintenant plus de 35 ans.

Le 25 juin 1982, la tournée The Beast on the Road s’est arrêtée à Québec. Quelques mois après avoir remplacé Paul Di’Anno, Bruce Dickinson, grâce à qui le groupe a atteint une reconnaissance planétaire, en a mis plein les oreilles aux spectateurs du Colisée. Le public était alors conquis et le demeurera.

Histoire de témoigner sa gratitude, Iron Maiden s’est arrêté dans la capitale lors de chacune de ses tournées nord-américaines des quatre dernières décennies, à une ou deux exceptions près.

Passage à vide

Même durant la période creuse associée au départ de Bruce Dickinson (1993-1999) et à son remplacement par Blaze Bayley, les musiciens britanniques n'ont pas manqué de venir saluer leurs fans de Québec.

Le groupe a toutefois dû revoir à la baisse ses ambitions. Après avoir joué à sept reprises au Colisée, Iron Maiden a donné un concert au Pavillon de la Jeunesse, puis deux autres à L’Agora du Vieux-Port, dont celui marquant le retour de Bruce Dickinson, le 14 juillet 1999.

Ce n’est que lors du concert de la tournée Brave New World Tour, le 3 août 2000, que le groupe a foulé de nouveau la scène du Colisée.

Iron Maiden a attiré la foule la plus importante de son histoire à Québec le 9 juillet 2010. C'était pour un concert sur les plaines d’Abraham présenté à l'occasion du Festival d’été.

L’ouverture du Centre Vidéotron est prévue à 18 h ce soir. Le groupe de métal suédois Ghost mettra la table pour Iron Maiden en assurant la première partie de la soirée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine