Un homme et une femme ont été arrêtés pour conduite avec les facultés affaiblies au cours de la soirée du jour de l'An après s'être présentés en état d'ivresse au service au volant d'un restaurant Tim Hortons de Québec.

Un texte de Yannick Bergeron

Vers 2 h du matin dimanche, un employé de l’établissement situé aux Promenades Beauport a appelé les policiers pour leur signaler la présence d’un conducteur en état d’ébriété.

Quelques instants plus tard, les policiers ont intercepté le véhicule dans le stationnement du commerce, mais c'est une femme, également en état d’ébriété, qui se trouvait derrière le volant.

Les employés du Tim Hortons ont alors confirmé aux policiers que le passager était bien celui qui conduisait au moment de passer la commande.

Deuxième condamnation

Sébastien Dumont, 40 ans, a reconnu les faits mardi au palais de justice de Québec. Il a été condamné à une peine de prison de 60 jours.

L’homme avait été arrêté une première fois pour conduite avec les facultés affaiblies l’automne dernier. En plus d’une amende, il s’était vu imposer une interdiction de conduire durant une année. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a changé de place avec la passagère avant l'arrivée des policiers.

Le 1er janvier, il aurait décidé de prendre le volant malgré tout puisque la dame semblait encore plus intoxiquée que lui.

Plus de deux fois la limite permise

Le résident de Québec, qui affichait un taux d'alcoolémie de 186 mg par 100 ml de sang, soit deux fois plus que la limite permise de 80 mg, a aussi été condamné pour avoir eu en sa possession 6 grammes de marijuana lors de son interception.

« J'espère qu'on ne vous reverra plus », lui a lancé la juge Renée de la Sablonnière en prononçant la peine qui avait été proposée conjointement par la poursuite et la défense.

La juge a rappelé que la conduite avec les facultés affaiblies « brise des vies ».

Sébastien Dumont pourra purger sa peine de 60 jours de prison à raison d'une journée par semaine. Il n'aura pas le droit de conduire au cours des deux prochaines années.

La femme qui l'accompagnait a été relâchée après son arrestation. Elle va comparaître ultérieurement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine