Retour

« Je me sens prête pour la mairie », affirme Anne Guérette

Anne Guérette a officialisé, lundi matin, sa candidature pour la direction de son parti, Démocratie Québec. La conseillère du district du Cap-aux-Diamants se dit prête à affronter Régis Labeaume à la mairie lors des élections municipales en 2017 en soulignant qu'il fallait « du courage » pour poser ce geste.

« Je pense que ça prend du courage, oui. [...] On est devant un pouvoir très fort, très autoritaire à l'heure actuelle à la Ville de Québec. Donc, pour se lever, oser donner son opinion et proposer des façons de faire différentes, oui, ça prend du courage. »

Avec 10 ans d'expérience comme élue au conseil municipal, Anne Guérette est « déterminée » à faire campagne tout en refusant de spéculer sur ses chances de l'emporter.

« Souvenez-nous que le maire Labeaume, lorsqu'il a commencé sa campagne en 2007, n'avait que 3 % d'appui dans la population. Alors moi, je vous dis que tout est possible. »

Anne Guérette cible les finances et la qualité des services à la population parmi ses priorités. La conseillère promet aussi de s'attaquer à la « dérive démocratique » qui mine les relations à l'hôtel de ville de Québec, selon elle.

Le mot « respect » résume son cheval de bataille. « Le respect de l'opinion des autres, respect de la capacité à payer des citoyens, respect de nos employés », a-t-elle martelé.

Une vraie course?

La période de mise en candidature pour la direction du parti Démocratie Québec qui s'ouvre aujourd'hui prendra fin le 27 octobre.

Pour l'instant, Anne Guérette est la seule intéressée par le poste, ce qui mènerait à une élection sans opposition. Si d'autres candidats devaient se manifester, la course prendrait fin le 3 décembre au terme du vote des membres du parti.

Peu importe le scénario, Mme Guérette affirme qu'elle s'adaptera. « Il y a des avantages et des inconvénients aux deux scénarios. Si quelqu'un d'autre comme moi est prêt à affronter Régis Labeaume à la prochaine campagne électorale, qu'il se présente et nous ferons un débat démocratique. »

Paul Shoiry a déjà fait savoir qu'il ne souhaitait pas se présenter à la mairie dans un an. Anne Guérette n'a pas précisé si son chef actuel appuyait sa candidature. « Allez lui poser la question », a-t-elle lancé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine