Un jeune joueur de basketball de huit ans de Stoneham attire l'attention d'entraîneurs de haut niveau. Joshua Dory Bazot a commencé à jouer à l'âge de six ans, alors qu'il n'avait aucune expérience dans ce sport. Rapidement, le Marseillais d'origine s'est retrouvé parmi les meilleurs.

Son entraîneur privé, Davor Kurilic, est un ex-joueur professionnel en Europe qui a notamment porté les couleurs de l'équipe nationale de Croatie. Lorsqu'il a rencontré Joshua, en mars 2015, il a été impressionné par ses performances dès le début.

« Je n'ai jamais vu un joueur de Québec aussi talentueux à son âge, c'est une fierté pour moi d'être son entraîneur », dit-il.

Très vite, Joshua a été remarqué par d'autres entraîneurs en Georgie, en Caroline du Nord et en Caroline du Sud. Aux États-Unis, on dépiste les athlètes tôt en se basant sur leur capacité d'apprentissage rapide et leurs habiletés, ce qui ressemble aussi au fonctionnement européen.

Cet été, Joshua partira pour la Caroline du Nord afin de participer à un camp de basketball à l'Université de Duke. Il fera une tournée des entraîneurs qui souhaitent déjà le rencontrer.

« Au début, je ne le réalisais pas. Je jouais et c'était juste comme ça, mais là, les États-Unis et tout. Tout d'un coup, oui, je réalise », avoue Joshua.

« Joshua est un enfant surdoué, raconte sa mère Mylène Dory Bazot. Il sautera la classe de 3e année pour passer directement en 4e en septembre prochain. Sa douance intellectuelle joue un rôle important dans ses facultés rapides d'apprentissage et sa faculté à avoir une vision du jeu très en avance pour son âge. »

Un avenir prometteur

Joshua s'entraînera cet été avec des joueurs ayant souvent quatre années de plus que lui à l'Académie de basketball du Québec DK dans un camp niveau AAA.

Impressionné par ses performances, un de ses coéquipiers, Zakary Vaillancourt, prédit un bel avenir à Joshua. « Selon moi, il a pas mal de chance de se rendre dans la NBA parce que c'est une terreur. Ça n'a pas de bon sens. »

Le jeune athlète de 8 ans a également été sélectionné pour intégrer le camp du niveau élite masculin AA. Il a commencé à jouer avec le plus haut niveau accessible. Cependant, très vite, cela ne sera plus adapté.

Il souhaite continuer à être encadré par des professionnels qualifiés afin de le préparer aux camps des universités américaines.

D'après un reportage de Mariève Côté

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine