Retour

Jour du Souvenir : des vétérans réunis pour ceux qui sont tombés au combat

À quelques jours du 11 novembre, jour du Souvenir, une centaine de citoyens et de vétérans se sont réunis au pied du cénotaphe de l'arrondissement de Beauport à Québec, dimanche matin, pour assiter à une cérémonie de commémoration.

L'ex-caporal Roland Boutot était au rendez-vous, « comme à toutes les années ». À 86 ans, M. Boutot se fait un devoir d'être présent à l'une ou l'autre des cérémonies du jour du Souvenir afin de rendre hommage à ses anciens camarades morts lors de la guerre de Corée, qui s'est déroulée de 1950 à 1953.

« Je me suis fait des forces pour venir », blague l'homme, venu avec ses proches.

L'ex-caporal garde un profond souvenir de son expérience au sein des forces armées.

« J'ai été blessé par trois balles dans le corps. J'ai pensé à ma mère, j'ai fait des prières. J'ai même perdu connaissance. Pendant quatre jours, je me réveillais et je me disais tabarouette, je suis encore en vie. Finalement, on m'a rapatrié au Canada. Je suis avec vous aujourd'hui et je suis content de ça », se réjouit-il.

M. Boutot se rappelle des violentes scènes de combats qu'il a vécues. « Les Chinois, ils tombaient comme des mouches », dit-il.

Une minute de silence a été observée lors de la cérémonie, lors de laquelle plusieurs couronnes ont été déposées au pied du cénotaphe.

Samedi, les Voltigeurs de Québec ont aussi sougliné le jour du Souvenir en défilant sur les plaines d'Abraham et sur la Grande-Allée. Ils ont profité de l'occasion pour donner le coup d'envoi à une nouvelle tradition - la remise du Dollar des Voltigeurs - au soldat le plus méritant de l'année qui se termine.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité