Retour

Jour du Souvenir : les Voltigeurs amorcent une nouvelle tradition

Les Voltigeurs de Québec ont donné le coup d'envoi, ce samedi, à une tradition qui se perpétuera pour les 50 prochaines années. Le Dollar des Voltigeurs - une pièce faite avec le cuivre du toit du manège militaire incendié en 2008 - a été remis pour la toute première fois au caporal Pier-Luk Ferland, le soldat le plus méritant du régiment.

Le jeune réserviste de 23 ans a reçu cet honneur au terme d'un défilé sur la Grande-Allée et sur les plaines d'Abraham pour marquer le jour du Souvenir. Pier-Luk Ferland, qui œuvre au sein des Voltigeurs depuis 5 ans, affirme qu'il s'agit d'un grand honneur d'être le premier à recevoir cette nouvelle pièce régimentaire.

« Au niveau du manège, c'est non seulement un patrimoine au Canada, mais également, c'est notre maison mère, notre manège, donc c'est un grand honneur de partir avec une partie de l'histoire des Voltigeurs de Québec, qui est le plus vieux régiment canadien-français. »

Ironie du sort, Pier-Luk Ferland figure lui-même sur la pièce qui lui a été remise. Avant même qu'il ne soit choisi par les officiers et sous-officiers des Voltigeurs pour recevoir cet honneur, il avait participé à la séance de photographies qui devait servir à fabriquer la pièce.

Le lieutenant-colonel Jonathan Chouinard indique que le choix s'est arrêté sur Pier-Luc Ferland non seulement en raison de son assiduité, mais aussi en raison de son rendement exceptionnel.

Le Dollar des Voltigeurs sera remis une fois l'an jusqu'en 2065 au soldat le plus méritant. Lorsque le manège militaire a été détruit par un incendie, en 2008, les Voltigeurs ont récupéré 12 000 livres de cuivre qui trônait sur le toit de l'édifice.

En plus de 50 Dollars des Voltigeurs, le cuivre recyclé a servi à produire 500 pièces plus petites, qui seront remises de 3 à 4 fois par année à des soldats qui se distingueront lors d'activités précises.

Plus d'articles