Retour

L’aéroport de Québec met fin à son association avec Nourcy

Les usagers de l'aéroport de Québec ne peuvent plus se restaurer au comptoir Nourcy à compter de mercredi, confirme l'administration aéroportuaire. Nourcy Comptoirs & Traiteurs s'est d'ailleurs placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

L’Aéroport international Jean-Lesage a rompu son lien d’affaires avec le groupe Nourcy en raison d’obligations contractuelles qui n’ont pas été remplies.

« Nous déployons tous les efforts nécessaires pour procéder à une transition rapide vers une nouvelle offre de services », a expliqué Laurianne Lapierre, porte-parole pour l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec.

Un peu plus tard, le Groupe Nourcy, qui a ouvert son kiosque à l'aéroport en décembre dernier, a indiqué par voie de communiqué qu'il s'agissait d'une décision commune.

Laurianne Lapierre se fait rassurante malgré cette fin d'association. Elle rappelle que la concession Pidz, qui a ouvert un comptoir à l’aéroport le 14 avril dernier, offre des repas à toute heure de la journée aux passagers.

« On a donc une offre alimentaire en ce moment et on a aussi le Tim Horton’s et le bar en zone publique. Actuellement, on s’assure que nos passagers sont bien informés et bien servis », a ajouté Mme Lapierre.

À la fin de l’été, une succursale de Starbucks ouvrira également ses portes à l’aéroport de Québec, a souligné sa porte-parole qui promet également « d'autres annonces à venir ».

Difficultés financières

Groupe Nourcy a aussi annoncé que ses compagnies qui portent le nom de Nourcy Comptoirs & Traiteurs se sont placées sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

« La protection de la Loi est requise pour permettre à l'entreprise de se restructurer financièrement et opérationnellement », peut-on lire.

Nourcy confirme que les activités au Village Vacances Valcartier se poursuivent. Pour ce qui est du Commissariat, « des discussions sont en cours avec les responsables de l'hôtel », précise-t-on.

L’organisation a publié un communiqué vendredi dernier pour annoncer la fermeture de comptoirs en raison de difficultés financières.

Plus d'articles