Retour

L'anneau de glace à Québec après les élections fédérales

Il faudra attendre la conclusion de l'élection fédérale avant que ne soit annoncée la construction d'un anneau de glace couvert à Québec. Peu importe quel parti sera élu le 19 octobre, le ministre responsable de la Capitale-Nationale et le maire de Québec croient que le projet ira de l'avant.

Lors d'une mêlée de presse en marge de l'annonce du programme 1000raisons.Quebec,  le ministre Sam Hamad ainsi que Régis Labeaume ont affirmé que le projet était près d'une annonce.

« Je pense avoir réglé avec le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral, mais on n'a pas le droit d'annoncer pendant les élections », a dit Régis Labeaume.

Le maire de Québec ne croit pas que l'issue de l'élection ne puisse avoir d'impact sur la réalisation du projet. « Ça vient des programmes d'infrastructures et les choix sont faits par Québec. »

Le projet d'anneau de glace continue d'avoir l'appui du gouvernement provincial, dit pour sa part Sam Hamad. « On a toujours gardé l'argent pour l'anneau de glace et pour nous, le gouvernement du Québec, c'est réservé dans le Plan québécois des infrastructures, alors quand l'élection va être terminée au fédéral, on va reprendre le dossier. »

Le maire fait par ailleurs valoir que le projet a pu être réduit à 60 millions de dollars en appliquant la même façon de faire que pour la construction de l'amphithéâtre. « On a fait la même affaire que l'amphithéâtre, on a coupé, coupé et coupé. Une d'estrade et on a coupé ici et là. C'est le processus qu'on fait d'habitude et il va très bien. »

Plus d'articles

Commentaires