Retour

L’armée enquête sur des liens entre des militaires et un groupe d’extrême droite

La police militaire enquête sur des liens qu'auraient des membres des Forces canadiennes avec Table rase, un groupe qui fait la promotion d'idées d'extrême droite.

Environ 1800 personnes sont membres de ce groupe sur Facebook où sont publiés des propos à caractère fasciste, antisémite, raciste et antiféministe.

Le logo de table rase apparaît dans le gymnase de la base militaire de Valcartier dans lequel Alexandre Normand, un membre des Forces, donne un cours sur l'utilisation du Tomahawk en situation de combat.

Le logo apparaît aussi à d'autres endroits dans ce même gymnase, notamment sur une photo regroupant des militaires et des réservistes.

Alexandre Normand n'aurait d'ailleurs pas eu l'autorisation pour utiliser les locaux de Valcartier pour donner son cours sur le maniement du Tomahawk.

Selon l'avocat-conseil de B'nai Brith au Québec, une organisation juive qui défend les droits de la personne, les Forces canadiennes doivent demander des explications aux soldats impliqués dans le groupe Table rase.

« On ne peut pas blâmer les Forces canadiennes de ne pas connaître qui sont leurs locataires, admet Steven Silmovitch. Par contre, maintenant, ils sont au courant. Les Forces canadiennes doivent absolument enquêter sur ces soldats. »

Réaction du premier ministre

Philippe Couillard n'a pas tardé à réagir face aux propos tenus par Table rase. « Quand ça devient inacceptable pour notre société, c'est à partir du moment où on appelle directement à la violence envers certaines personnes », a lancé le premier ministre.

Selon le registre des entreprises, le groupe Table rase aurait été créé par Guillaume Boulanger, un ancien réserviste du régiment des Voltigeurs. Il n'a pas été possible d'obtenir une entrevue avec lui et en fin de journée vendredi, la page Facebook du groupe Table rase ne semblait plus être en ligne.

La police militaire poursuit son enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine