La psychopédagogue Rolande Filion consacre sa vie au développement de l'enfant par le jeu. Avec deux de ses collègues, elle a élaboré un système de classification des jeux, le système ESAR.

Sa méthode est expliquée dans le livre qu'elle lance ce soir, à la Ludothèque de Sainte-Foy, dans le cadre de la Journée internationale des droits de l'enfant.

Le système ESAR : Pour analyser, classifier des jeux et aménager des espaces étudie en profondeur la signification de cette anagramme élaborée à partir des travaux du psychologue Jean Piaget.

« Ce parcours ESAR, c'est le parcours que Jean Piaget, un grand psychologue, avait décrit dans ses recherches il y a fort longtemps et qui perdure encore aujourd'hui », explique-t-elle.

Signification des quatre lettres :

  • La lettre E, pour exercice, représente « les jeux d'exploration qu'on appelle les jeux d'exercices sensoriels ». Il s'agit des jeux où l'enfant s'amuse en développant sa motricité avec des hochets, des mobiles, etc.
  • La lettre S, pour symbolique, symbolise les jeux où l'enfant « fait semblant, joue des rôles, incarne des personnages », résume la psychopédagogue.
  • La troisième lettre, A, pour assemblage, désigne les jeux avec, par exemple, des blocs à assembler, des casse-tête, etc.
  • La dernière lettre, R, pour règles, correspond aux jeux de société et au respect de règles. Il s'agit de la dernière étape dans le développement de l'enfant.

« Ces quatre lettres vous résument le parcours que les enfants vont suivre, c'est-à-dire du plus simple jeu d'exercice au plus complexe jeu de règles », résume Rolande Filion.

Pourquoi le lancement de ce livre? « L'objet de ce bouquin est que les gens soient en mesure d'analyser les jeux avec finesse pour être pertinent quant à l'offre de cadeau ou de jouet qu'ils offriront aux enfants », conclut l'auteure.

Plus d'articles

Commentaires