Retour

L’atteinte aux libertés individuelles au cœur de Foreign Radical

Le Carrefour international de théâtre a entamé sa dernière fin de semaine de festival vendredi avec la présentation de la pièce Foreign Radical, un spectacle interactif sur fond de dérive sécuritaire qui amène le spectateur à réfléchir sur le monde dans lequel nous vivons et sur la diminution constante de nos libertés individuelles.

Un texte d’Anne-Josée Cameron

Produit par le Theater Conspiracy de Vancouver, Foreign Radical sort des sentiers battus en proposant aux spectateurs un jeu théâtral. Les participants doivent répondre à des questions et exécuter certaines consignes données par un maître du jeu dans le but de prendre conscience des diverses mesures de sécurité qui envahissent peu à peu notre société.

La trame de fond est simple; vous devez résoudre une enquête sur un présumé terroriste. C'est par la suite que ça se complique : le spectateur est appelé à prendre des décisions, à faire des choix qui influenceront la suite de l'enquête et donc du spectacle. L'espace de jeu est divisé en quatre lieux surveillés par des caméras.

Signé Tim Carlson, Foreign radical fait partie de ces spectacles qui forcent le spectateur à prendre position. Que pensons-nous vraiment de la liberté d'expression? Qu'en est-il de la protection de la vie privée à l'ère du numérique? Vivons-nous de plus en plus dans un monde où l'autre est synonyme de danger?

La pièce, qui dure 1 h 10, est présentée en anglais jusqu’à samedi à la salle Multi du Complexe Méduse.

Plus d'articles

Commentaires