Retour

L'avion-hôpital du gouvernement cloué au sol pendant 4 heures

L'avion-hôpital et la navette sanitaire du gouvernement du Québec ont été cloués au sol pendant quatre heures, vendredi, à l'aéroport Jean-Lesage, à la suite d'une inspection, retardant le transfert de neuf patients.

Le Service aérien gouvernemental basé à Québec a dû suspendre les activités de deux de ses appareils le 20 janvier parce qu'une inspection soulevait « certaines questions relatives au système de suivi de la formation des pilotes et des techniciens », explique Daniel Savoie, de Transport Canada.

Après vérification, le Service aérien gouvernemental a constaté des manquements à la consignation des formations dans les registres.

« Les formations obligatoires ont toutefois été suivies telles que les programmes l'exigent », assure Guillaume Paradis, porte-parole au ministère des Transports du Québec.

Il ajoute que l'avion-hôpital était déjà au sol au moment de l'interruption de service, entre 11 heures et 15 heures, et qu’il n'a pas été sollicité pendant cette période.

Plan B

Le Service aérien gouvernemental soutient qu'il disposait d'un plan B dans l’éventualité où l'avion-hôpital avait été demandé.

Neuf patients qui voyageaient à bord de la navette sanitaire ont été retenus à Baie-Comeau pendant plusieurs heures.

Ils avaient toutefois déjà reçu les soins nécessaires et étaient en direction de leur domicile lors de l'interruption de service, explique Pascale Saint-Pierre, du CHU de Québec.

« Il n'y a pas eu d'impact pour la santé des patients », dit-elle.

Les patients ont pu reprendre l'avion en début de soirée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine