Retour

L'eau de trois puits contaminée à Lac-Beauport

L'eau de trois résidences de Lac-Beauport est contaminée, selon les résultats partiels de l'analyse de l'eau des puits artésiens des propriétés situées près de la nouvelle école primaire Montagnac.

Jusqu’ici, l’entreprise EnvironeX a testé l'eau de 97 résidences sur les 149 touchées par l’avis de faire bouillir l'eau émis après la découverte d’une erreur de raccordement à la nouvelle école. Les tuyaux sanitaire et pluvial ont été inversés durant la construction de l'établissement.

Les résultats préliminaires soulagent la direction de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries.

Nous, ça nous permet de rassurer la population. C'est des résultats qui sont satisfaisants. Ça libère plusieurs résidents qui n'auront pas besoin de faire bouillir l'eau pendant le temps des Fêtes.

Martine Chouinard, la secrétaire générale de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries

Des analyses plus poussées seront effectuées au cours des prochaines semaines. Pour l'instant, même si le laboratoire EnvironeX peut constater la contamination des puits, on indique que « des résultats positifs de contamination peuvent être causés par d’autres sources que la situation survenue à l’école Montagnac. »

Les citoyens de Lac-Beauport qui n'ont toujours pas fait tester l'eau de leur puit artésien ont encore le temps de le faire. Une centaine de résidents touchés avaient manifesté leur intention de faire tester la qualité de leur eau à la commission scolaire.

« Il reste trois personnes qui vont peut-être aller porter les échantillons directement au groupe EnvironeX, explique Martine Chouinard. Ceux qui n'avaient pas eu l'information, nous avons une entente avec EnvironeX. Les gens qui sont identifiés, qui font partie des gens touchés, peuvent aussi aller porter directement leur échantillon au groupe EnvironeX, qui va faire les analyses. »

Les coûts des analyses sont déboursés par la Commission scolaire des Premières-Seigneuries. L'avis de faire bouillir l'eau demeure en vigueur pour les résidences dont la qualité de l'eau n'a pas été testée.

Les travaux pour modifier les mauvais raccordements ont été effectués le 20 décembre dernier. Les retrait des sols contaminés, exigé par le ministère de l'Environnement, sera complété d'ici la fin de la période des Fêtes, selon la commission scolaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine