Retour

L'église Saint-Jean-Baptiste pourrait devenir un centre de généalogie

L'église Saint-Jean-Baptiste, fermée depuis près d'un an, pourrait devenir le Carrefour de généalogie de l'Amérique francophone. La Ville de Québec accorde une subvention de 45 000 $ à la corporation Espace solidaire pour étudier la faisabilité du projet.

Un texte de Camillle Simard

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, les registres, les lieux d'habitation ainsi que l'histoire des paroisses seraient regroupés au même endroit. Les citoyens pourraient s'y rendre pour faire des recherches avec des outils de pointe en généalogie.

La proposition a été déposée le 24 mars dernier par la corporation Espace solidaire. Le projet comprend aussi des expositions sur la généalogie, des espaces communautaires et une aire de recueillement.

Ce projet s'inscrit dans une vision de développement de circuits de tourisme généalogique et religieux, a souligné le maire Régis Labeaume par voie de communiqué.

Le Carrefour de généalogie pourrait éventuellement faire partie intégrante du Réseau des villes francophones et francophiles d'Amérique, affirme-t-il.

La subvention versée par la Ville servira à évaluer la viabilité du projet et à réaliser un plan d'affaires.

Le projet a reçu un appui favorable du comité de concertation pour l'avenir de l'église Saint-Jean-Baptiste mis sur pied par la Ville.

La dernière messe à l'église Saint-Jean-Baptiste a été célébrée le 24 mai 2015. L'édifice de la rue Saint-Jean, dont la construction remonte à 1881, nécessite d'importants travaux de rénovation évalués à 10 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires