L'église Sainte-Maria-Goretti dans Charlesbourg n'est plus. Elle a été rasée jeudi pour faire place à un projet de condominiums qui avait été décrié par des résidents du quartier.

Il n'aura fallu que quelques heures pour faire tomber le lieu de culte construit au milieu des années 60 et fermé depuis 2007.

La société immobilière SIL attendra toutefois à l'automne avant de lancer la construction de la phase 2 de son projet immobilier qui comprendra 36 condominiums.

Au départ, l'église devait être intégrée au projet, mais le promoteur dit ne pas avoir eu le choix de la démolir.

« On a essayé de récupérer l'église existante, on a essayé de la modifier, mais "structuralement" parlant c'était impossible, alors on a été obligé de la démolir », explique Sébastien Laflamme, directeur de la construction de SIL.

Des citoyens se sont mobilisés contre le projet immobilier, qu'ils qualifiaient de densification abusive. Ils auraient souhaité la construction de maisons en rangée.

Mais selon le promoteur, la grogne s'est apaisée. « Ça s'harmonise bien dans le paysage, finalement. Je pense que le projet a été bien accueilli. »

La première phase, qui est complétée depuis 2013, compte 63 unités d'habitation. La construction d'un troisième bâtiment de 68 unités est aussi prévue sur le même, en 2017-2018.

La deuxième phase comprend une piscine extérieure et des stationnements extérieurs.

Plus d'articles

Commentaires