Retour

L'enquête recommande la destitution du juge Girouard

Deux des trois membres du Conseil canadien de la magistrature recommandent la destitution du juge Michel Girouard.

En mai dernier, des audiences tenues à Québec avaient permis d'entendre les explications sur une présumée transaction de cocaïne à l'époque où il était avocat en Abitibi. Le juge Girouard, qui siège à la Cour supérieure, a rencontré un trafiquant deux semaines avant sa nomination.

Le comité d'enquête du Conseil canadien de la magistrature ne peut conclure avec certitude qu'il y a eu transaction de drogue. Les deux membres du comité concluent que les explications du juge sont contradictoires, incohérentes, et ils doutent de la crédibilité de son témoignage. Le troisième membre du comité croit que rien ne justifie une révocation.

Le Conseil canadien de la magistrature doit maintenant déterminer s'il suit ou non la recommandation du comité d'enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine