Retour

L'entrée de Saint-Roch revue pour accueillir le SRB

La Ville de Québec profitera de l'implantation du service rapide par bus (SRB) pour revoir l'entrée du quartier Saint-Roch. Le premier terminus sera situé le long de l'autoroute Laurentienne, à proximité de la centrale de police Victoria, qui fera place à un immense parc.

« Lorsque vous entrez dans Québec à partir de Laurentienne, vous allez arriver à votre gauche avec tout le pôle d'échanges et à votre droite avec un magnifique parc. Ça va changer totalement l'entrée de Saint-Roch », a annoncé le maire Régis Labeaume.

Le pôle d'échanges de Saint-Roch, où convergeront autobus, autos, vélos et piétons, sera situé sur la rue de la Pointe-aux-Lièvres, à l'angle de la rue des Embarcations.

La Ville et le Réseau de transport de la Capitale (RTC) viennent d'acheter deux terrains appartenant au gouvernement fédéral au coût de 6 millions de dollars. Les deux immeubles de bureaux inoccupés qui s'y trouvent seront démolis pour accueillir les nouvelles installations.

En plus d'être un lieu de correspondance, le terminus accueillera des services de proximité. Le maire envisage un édifice avec des commerces au rez-de-chaussée et des espaces résidentiels ou commerciaux au-dessus qui sera construit par des promoteurs privés. La Ville ira en appel d'offres pour la réalisation du projet.

« On veut que ça soit convivial, agréable, que t'aies tes habitudes, que t'ailles chercher ton café le matin, ton linge chez le nettoyeur. Il peut y avoir plein de choses. À la limite, une boucherie. C'est ça qu'on est en train de réfléchir », a expliqué le maire.

Le président du RTC, Rémy Normand, n'a pas voulu avancer de date de mise en service. On sait seulement que la première phase du SRB sera en fonction en 2022, alors que l'ensemble du réseau de 43 kilomètres entre Québec et Lévis sera complété pour 2025.

Plus de verdure dans Saint-Roch

Le maire avait déjà confirmé la démolition de la centrale Victoria, après le déménagement en 2020 des services policiers dans le secteur Lebourgneuf. Il annonce maintenant vouloir faire du terrain un prolongement du parc Victoria.

« C'est le premier pas vers d'autres gestes qui vont être posés dans Saint-Roch pour verdir le quartier », a affirmé M. Labeaume.

La Ville souhaite ajouter de la verdure dans le quartier. Elle veut améliorer son indice de canopée qui est de 12 %, bien en deçà de l'objectif de 35 % du territoire recouvert par des arbres.

La Ville s'apprête d'ailleurs à présenter un programme particulier d'urbanisme pour Saint-Roch qui comprendra des mesures additionnelles pour verdir la Basse-Ville.

Le maire veut également « amener des humains » dans le secteur. Il entrevoit notamment un développement résidentiel à l'extrémité nord de la rue Caron.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine