Retour

L’ex-entraîneuse de patinage a-t-elle agressé son élève?

L'ex-entraîneuse de patinage artistique Lucie Verret, accusée d'agression sexuelle sur un ancien élève de 14 ans, connaîtra le verdict de la juge au printemps.

Un texte de Yannick Bergeron

Après avoir nié les gestes qui lui sont reprochés lors de son procès en décembre, la femme de 55 ans était de retour au palais de justice de Québec lundi pour les plaidoiries. La présumée victime aujourd’hui dans la quarantaine était également dans la salle d’audience.

Alors qu’il avait 14 ans dans les années 80, l'homme affirme avoir été agressé à deux reprises par son entraîneuse. Le plaignant avait témoigné au procès avoir reçu un premier baiser alors que Lucie Verret l’avait reconduit chez lui au terme d'un entraînement.

L'homme a aussi affirmé avoir été entraîné dans une relation sexuelle complète dans l'appartement de la mère de famille qui avait 23 ans à l'époque.

L’avocate de l’ex-entraîneuse, Me Suzanne Corriveau a exhorté la juge « de ne pas verser dans des soupçons ou des hypothèses. » Me Corriveau a rappelé que sa cliente nie tout geste déplacé. Elle soutient que le plaignant a fourni des versions contradictoires qui minent sa crédibilité. La défense demande donc à la juge Réna Émond d’acquitter l’ex-entraîneuse de patinage.

Pour sa part, le procureur de la poursuite plaide que le plaignant a livré un témoignage sincère et crédible. Me Valérie Lahaie croit donc que Lucie Verret devrait être déclarée coupable.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine