Retour

L'homme accusé d'avoir menacé le maire Lehouillier ira en thérapie

L'homme de Lévis qui aurait proféré des menaces de mort à l'endroit du maire Gilles Lehouillier a pu reprendre sa liberté.

Tommy Roseberry-Doré a été arrêté le 28 septembre pour des propos menaçants diffusés dans des vidéos sur Facebook et YouTube à l'endroit du maire Lehouillier, mais aussi à l'égard d'infirmières de l'Hôtel-Dieu de Lévis.

L'homme de 28 ans a obtenu sa remise en liberté à la condition de suivre une thérapie fermée de 28 jours pour traiter sa dépendance aux drogues. Il devra ensuite aller vivre chez son père.

Tommy Roseberry-Doré n'a pas le droit de communiquer avec le maire de Lévis et les membres de son cabinet. Il lui est aussi interdit d'importuner le personnel de l'Hôtel-Dieu de Lévis.

Il fait face à cinq chefs d'accusation pour menaces de mort, harcèlement et non-respect des conditions de probation.

Son dossier reviendra en cour le mois prochain.

D'après les informations de Yannick Bergeron.

Plus d'articles