Retour

L’homme qui a menacé Alexandre Bissonnette sera expulsé du Canada

Mohamed-Amine Ben-Faras, l'homme qui a proféré des menaces de mort à l'endroit de l'auteur présumé de l'attentat de Québec, Alexandre Bissonnette, sera expulsé du Canada au cours des prochaines heures, à sa sortie de prison.

Le Marocain de 33 ans, qui détient également la nationalité italienne, n’aura pas le droit de séjourner au pays pendant 3 ans, à moins d’être accompagné d’un agent de la paix.

« À sa sortie de prison, il sera pris en charge par les services frontaliers et retourné dans son pays, à compter d’aujourd’hui. Alors, ils vont prendre les dispositions pour l’amener à l’aéroport puis le retourner dans son pays », a précisé le procureur en chef aux poursuites criminelles et pénales du Bureau de Québec, Sabin Ouellet.

Vengeance

Mohamed-Amine Ben-Faras était détenu depuis le 15 avril. Il avait été arrêté après avoir confié à des membres de la communauté musulmane qu’il souhaitait venger la mort de son oncle, Azzedine Soufiane, qui a perdu la vie lors de l’attentat survenu le 29 janvier dernier au Centre culturel islamique de Québec.

Il a plaidé coupable jeudi à des accusations de menaces de mort à l’endroit d’Alexandre Bissonnette. Les accusations de menaces à l’endroit des membres de la famille du présumé tueur ont toutefois été abandonnées.

M. Ben-Faras était arrivé au Canada le 12 avril à bord d’un vol ayant décollé de Londres. Il avait transité par Montréal avant d’arriver à Québec.

Plus d'articles

Commentaires