Retour

L'Hôtel-Dieu de Lévis devient un centre régional de cancérologie

L'Hôtel-Dieu de Lévis devient le treizième service de radio-oncologue sur le territoire du Québec avec un investissement de 158 millions de dollars.

L'investissement du gouvernement du Québec permettra notamment d'acquérir de nouveaux équipements, dont des appareils de radiothérapie, pour le nouveau Centre régional intégré de cancérologie qui desservira les résidents de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Le premier ministre souligne que le projet vise à décentraliser les soins aux malades atteints d'un cancer qui devaient jusqu'à maintenant recevoir leurs traitements dans des hôpitaux situés dans les grandes villes.

« Il faut intégrer tout le parcours de soins pour des patients, qui malheureusement sont atteints par cette maladie, de façon à ce qu'au même endroit, on puisse avoir toutes les modalités de traitement et c'est ce qu'on va retrouver ici. »

Un guichet d'accès unique en oncologie sera implanté pour la prise en charge psychologique et médicale des patients.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, mentionne pour sa part que le Centre intégré de cancérologie de Chaudière-Appalaches sera conçu de manière à prévoir les exigences futures.

« On va construire une structure qui va comprendre, à l'ouverture en 2019, 4 accélérateurs linéaires avec la place pour avoir un accélérateur supplémentaire pour les besoins futurs du centre. »

D'ici 2025, 3000 personnes pourraient recevoir un diagnostic de cancer dans la région de Chaudière-Appalaches.

Les travaux seront lancés dans quelques semaines et les premiers patients seront accueillis en 2019.

En 2013, le ministre péquiste de la Santé, Réjean Hébert, avait confirmé la construction d'un nouveau centre régional intégré en cancérologie à Lévis au coût de 117 millions de dollars. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine