Retour

L’Hôtel-Dieu de Québec pourrait être amputé de six étages

La tour centrale de l'Hôtel-Dieu de Québec pourrait être amputée de six étages qui seraient rasés pour des raisons architecturales.

La nouvelle vocation de l'Hôtel-Dieu de Québec risque de s'accompagner de profonds changements. Les six étages supérieurs de la tour centrale qui date de 50 ans seraient carrément démolis. L'édifice plus bas s'hamoniserait mieux avec l'architecture du Vieux-Québec.

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette est d'accord avec la proposition qui émane de la communauté des Augustines.

« Ce n’est pas un joyau architectural du Vieux-Québec, on va dire ça comme ça, commente le ministre Barrette. J’ai vérifié et c’est faisable. Et si c’est faisable et que ça rentre dans le projet que l’on a, donc, qu’on n’ait pas besoin de ces espaces-là supplémentaires. »

M. Barrette n’est de toute façon pas très ouvert à l’idée que des espaces laissés vacants soient loués une fois le projet concrétisé.

« Rénover, ça coûte très cher. La seule chose qui aurait été utile, ça aurait été la location administrative. Mais un mélange d'espaces de santé et des bureaux loués à d’autres, ce n’est pas toujours gagnant », ajoute Gaétan Barrette.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, estime également que les 500 M$ alloués pour la nouvelle vocation de l'Hôtel-Dieu doivent prévoir la réduction de six étages.

« Je pense qu'il y aurait bien du monde heureux à Québec. C'est quand même une excroissance. Les Augustines sont tout à fait d'accord. Nous sommes tous d'accord », indique M. Labeaume.

Nouvelle vocation

La supérieure générale de la fédération du monastère des Augustines, Lise Tanguay, qui avait présenté l’idée de retirer six étages, espère la concrétisation de ce projet.

Elle souligne que l’Hôtel-Dieu de Québec, le plus vieil hôpital en Amérique du Nord, n’aura pas besoin de ces étages supplémentaires après le déménagement des soins hospitaliers vers le nouvel hôpital près de l'Enfant-Jésus.

« Maintenant qu’il y a une nouvelle orientation avec le méga-hôpital, la vocation de l’Hôtel-Dieu va demeurer une vocation d’hospitalité renouvelée, mais ça va être différent comme vocation, alors ce ne sera plus nécessaire peut-être d’avoir une tour de 13 étages. »

La nouvelle vocation qui sera conférée à l’Hôtel-Dieu n’a pas encore été confirmée, mais le lieu conservera une vocation de santé. Plusieurs scénarios sont à l'étude dont l'établissement d'un CHSLD ou d'unité de soins palliatifs.

Sœur Tanguay croit que l'Hôtel-Dieu pourrait continuer de procurer des soins de première ligne qui ne nécessitent pas les installations d'un méga-hôpital.

Une décision devrait être prise d'ici la fin de 2018.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle