Retour

L'immeuble abritant l'ancienne boucherie Bégin serait bientôt démoli

La saga de l'immeuble qui abritait la boucherie W.E. Bégin, rue Saint-Jean, semble tirer à sa fin. L'édifice inoccupé et laissé à l'abandon depuis 2012 devrait être démoli dans les prochaines semaines pour laisser place à un immeuble à condos, où une succursale de la boucherie sera aménagée au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment.

« C'est un projet qui comporte sept condos résidentiels et un commercial, qui va être occupé à nouveau par la vieille boucherie centenaire W.E. Bégin, mais une formule renouvelée », promet l'avocat Luc Massicotte, qui est propriétaire de l'édifice situé dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Luc Massicote affirme que les démarches avec la Ville de Québec pour l'obtention d'un permis de démolition vont bon train et sont presque terminées. Une affiche a d'ailleurs été installée sur un des murs de l'édifice pour annoncer sa démolition prochaine.

Luc Massicotte devrait être en mesure d'obtenir son permis au début du mois de septembre. De son côté, David O'Brien, porte-parole à la Ville de Québec, a confirmé qu'il ne reste que quelques détails administratifs à régler à ce sujet.

« J'espère débarrasser les gens de cette verrue urbaine le plus rapidement possible. Mais qu'est-ce que vous voulez, ça prend les permis. On les attend incessamment », dit Luc Massicotte.

Dans le meilleur des scénarios, Luc Massicotte souhaite que le nouvel immeuble soit livré d'ici la fin du printemps ou au début de l'été prochain.

Bâtisse à l'abandon

Luc Massicotte dit qu'il n'a plus le choix de démolir le bâtiment situé à l'intersection des rues Saint-Jean et Sainte-Claire en raison de son état de délabrement avancé.

De nombreux résidents et voisins de l'édifice se plaignent régulièrement des mauvaises odeurs et de l'humidité qui en émanent.

« C'est une bâtisse qui est régulièrement visitée par les squatteurs. Toutes les ouvertures ont été brisées [...] C'est une bâtisse à l'abandon. L'eau s'est infiltrée énormément », constate Luc Massicotte.

Un projet de quatre étages

Luc Massicotte prévoit la construction d'un immeuble de quatre étages, qui comprendra une terrasse sur le toit. Il s'agit d'un projet évalué à trois millions de dollars, qui sera doté d'un stationnement souterrain, dit-il.

« On parle d'une construction vraiment 100 % béton, avec une insonorisation supérieure. Ça va être un condo haut de gamme avec une belle terrasse partagée par les occupants [...] avec la pleine vue sur les Laurentides », explique Luc Massicote.

Bien au fait de ce qu'a représenté la boucherie W.E. Bégin pendant tant d'années dans le quartier, Luc Massicotte promet qu'elle renaîtra. Il prévoit l'aménagement d'une aire de restauration et d'un comptoir afin de vendre des mets cuisinés de la boucherie.

Le bâtiment pourrait aussi abriter une rôtisserie, affirme Luc Massicotte.

Nouvelle bien accueillie

Les commerçants du secteur se réjouissent du projet présenté par le propriétaire Luc Massicotte.

« C'est une maudite bonne idée, parce qu'il va y avoir une charcuterie aussi. C'est bien ça, c'est parfait. Ça va aider la rue [...] Félicitations à la Ville et au propriétaire, c'est une bonne affaire », a réagi Cyrice Vigneault, propriétaire de la poissonnerie Poisson d'Or, située en face de l'ancien W. E. Bégin.

Le propriétaire du restaurant de spécialités marocaines Chez Amira, situé à côté du bâtiment condamné, se dit pour sa part soulagé.

« C'est vraiment une bonne nouvelle pour la partie ici de la rue Saint-Jean, parce que ce n'est vraiment pas vivable pour les commerçants. Surtout quand il fait chaud, ma terrasse, elle ne fonctionne pas », souligne Abdel Bouchakour.

Natasha Tremblay, copropriétaire de la crêperie-bistro Le Billig, soutient quant à elle que le moment de la démolition est bien choisi. « C'est le fun que ce soit l'automne et non l'été pour la clientèle des touristes. »

Selon elle, le réaménagement d'une boucherie sur la rue Saint-Jean sera bien accueilli par les commerçants, parce que « le quartier sans boucherie, c'est plate », dit-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine