Retour

La Caisse de dépôt « ouverte » à étudier le projet de SRB

La Caisse de dépôt et placement du Québec ne ferme pas la porte à un éventuel investissement dans le Service rapide par bus (SRB) prévu entre Québec et Lévis.

En visite à Québec où il livrait une conférence au Centre des congrès, le PDG de la Caisse, Michael Sabia, s'est dit « ouvert à d'autres idées d'infrastructures », faisant référence au système léger sur rail qu'il veut réaliser dans la grande région montréalaise.

Le grand patron de la Caisse, qui reconnaît ne pas avoir fait l'analyse du projet planifié par les villes de Québec et de Lévis, se questionne toutefois à savoir s'il s'agit bel et bien d'un projet d'infrastructures, une condition sine qua non à son implication.

« Il faut que ce soit un projet d'infrastructures. [...] Si c'est juste un système de transport en commun en autobus, ça, c'est autre chose », a précisé M. Sabia.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, croit que le réseau de voies réservées de 38 kilomètres se qualifierait. « Quand on parle d'infrastructures, c'est l'appropriation du sol, la capacité de bâtir, là où il y a des stations. On est capable d'approprier nous autres aussi, on sait quoi faire. »

Le maire invite M. Sabia à venir étudier le projet. « Il sait qu'il est le bienvenu à Québec, il sait que tous les livres sont ouverts. Il peut faire les analyses qu'il veut. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine