Retour

La cathédrale de Baie-Comeau recevra un orgue Casavant

La cathédrale Saint-Jean-Eudes de Baie-Comeau sera dotée au cours des prochains mois d'un orgue Casavant, en provenance d'une église désacralisée dans la région de Québec.

Pour les gens de Baie-Comeau, il s'agira d'un deuxième orgue Casavant avec celui de l'église Sainte-Amélie.

L'instrument se trouve présentement à l'église Saint-François-d'Assise, à Québec, mais le bâtiment sera bientôt détruit pour laisser place à un projet immobilier.

Le curé Yves Lemieux cherchait un orgue usagé pour remplacer celui qui est à la cathédrale Saint-Jean-Eudes.

Selon lui, l’orgue actuel aurait eu besoin de réparations, mais c’est une tâche presque impossible. La compagnie Baldwin, qui a construit l’orgue, n’existe plus et il est impossible de trouver des pièces de rechange.

Après quelques coups de fil, des collègues de Québec ont finalement offert au curé Yves Lemieux l'orgue Casavant de l'église Saint-François-d'Assise, dans Limoilou.

Le cardinal Gérald Cyprien Lacroix à Québec voit aussi d’un bon œil que cette partie du patrimoine religieux ne soit pas vendue à l’étranger, comme c’est souvent le cas lors de désacralisation d’églises québécoises.

Des représentants de la compagnie Casavant ont visité la cathédrale pour s'assurer qu'elle puisse accueillir l'orgue.

Financement du déménagement

Pour transporter l'imposant instrument jusqu'à Baie-Comeau et l'installer dans la cathédrale, l'opération est estimée à 400 000 dollars.

Sans un important coup de pouce du chanteur Mario Pelchat, la concrétisation d'un tel projet aurait été impossible. Une partie des profits de la vente de son disque de musique sacrée ira pour le financement du déménagement.

Le cardinal Lacroix de Québec et le maire de Québec, Régis Labeaume, ont aussi promis une contribution au projet.

D'après les informations de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine